Choisir le matériau 3D

Choisir le matériau 3D

Une imprimante à jet d’encre utilise des cartouches d’encre pour imprimer. Les imprimantes 3D utilisent des bobines de filaments. Il existe plusieurs types de filaments, avec différentes caractéristiques et propriétés (flexibilité, résistance, écologique, etc.).

Afin de vous aider à choisir le bon matériau, nous vous avons préparé un guide avec leurs caractéristiques techniques.

PLA

Le PLA (acide polylactique) est le filament le plus utilisé en impression 3D. Contrairement à l’ABS, il est biodégradable (fabriqué à partir d’amidon de maïs), on peut donc l’utiliser pour imprimer des objets qui seront en contact avec des produits alimentaires (assiettes, bols).

Il est de plus en plus utilisé dans l’industrie alimentaire pour emballer des produits comme les fruits, les légumes, les œufs, mais également pour remplacer les cabas et sacs en plastique distribués jusqu’à présent dans les commerces. En revanche, il est assez sensible à la chaleur et à l’eau.

Le PLA est l’un des matériaux les plus faciles à imprimer, sa principale caractéristique étant son faible rétrécissement, ce qui ne nécessite pas obligatoirement d’avoir un plateau chauffant sur l’imprimante.

S’il réagit bien au traitement post-impression comme la peinture, il est assez difficile de le rendre parfaitement lisse. En effet, la chaleur du frottement du papier à poncer a tendance à faire fondre le matériau.

Il existe une grande variété de couleurs qui vous permettrons de laisse libre cours à votre imagination.

ABS

L’ABS (Acrylonitrile Butadiène Styrène) est le matériau le plus utilisé dans l’industrie. En effet, un grand nombre de pièces pour automobile, pour appareils électroniques et électroménagers sont fabriquées à partir de ce matériau. C’est aussi le cas pour les briques de Lego.

Il appartient à la famille des plastiques thermiques (ou thermoplastiques) et possède donc une base d’élastomères qui le rend plus souple et résistant aux chocs. De plus, il supporte des températures comprises entre -20°C et 80°C.

En plus de son excellente résistance, l’ABS est réutilisable, peut-être poli ou soudé par procédés chimiques (en utilisant de l’acétone). Toutes ces caractéristiques techniques en font le matériau préféré des ingénieurs.

Comme pour le PLA, il existe en une multitude de couleurs. En revanche, il n’est pas biodégradable.

PET

Le PET (polytéréphtalate d’éthylène) est encore plus solide que l’ABS. Il est principalement utilisé pour la fabrication de pièces demandant à la fois flexibilité et robustesse.

C’est le matériau idéal pour les pièces destiné à être en contact avec des produits alimentaires. On le retrouve par exemple dans les bouteilles en plastique ou dans des verres en plastique qu’on retrouve dans les évènements comme des festivals ou concerts. De plus, le PET est 100% recyclable.

Il existe une variante qui est le PETG (Polyéthylène Téréphtalate glycolisé). La seule différence est que le PET est cassant alors que le PETG est plus souple et donc se brise moins facilement.

PC

Le PC (Polycarbonate) est un matériau très résistant et utilisé dans le secteur de l’ingénierie. En effet, il peut supporter de températures jusqu’à 150 °C sans se déformer.

Grâce à son excellente résistance aux chocs, il est utilisé pour fabriquer de nombreux produits de la vie quotidienne comme les casques de moto.

Il s’agit également d’un des matériaux les plus difficiles à imprimer, car il doit être chauffé à 260 °C - 290 °C et l’imprimante doit être équipée d’un plateau chauffant. Mais ne vous inquiétez pas, chez Web3Dprinting, on en imprime tous les jours.

MATÉRIAUX FLEXIBLES

Aujourd’hui, des nombreux filaments sont disponibles. Parmi la multitude de choix, un type de filament connaît un grand succès : les filaments souples.

Ils sont assez similaires au PLA, mais sont fabriqués à base de TPU ou TPE (élastomères thermoplastiques). L’utilisation de ces matériaux est très présente dans le milieu de la mode, mais également dans l’industrie qui peut ainsi profiter d’une matière flexible, solide et très agréable au touché.

Comme pour le PLA et l’ABS, les filaments flexibles sont disponibles en plusieurs couleurs pour laisse libre cours à votre imagination.

MATÉRIAUX HYBRIDES

Il existe des matériaux qui sont composés de PLA associé à une poudre qui leur donne une finition, une texture et une couleur différente. Généralement, le ratio est de 70% de PLA et 30% du matériau hybride.

Aujourd’hui, on peut imprimer des filaments à base de liège, de bois, de bambou, de métal (bronze, cuivre, argent) et même de matières organiques comme la roche, la brique et le ciment.

Les résultats obtenus sont tous simplement époustouflants.